Bilan de la conférence ACMP 2012: quelques tendances en gestion du changement

Au retour de la 2e conférence internationale de l’Association of Change Management Professionals (ACMP), nous vous proposons un bilan de nos apprentissages tirés de cet événement unique dans le domaine de la gestion du changement. Cette conférence, qui se tenait à Las Vegas du 1er au 4 avril, a regroupé plus de 800 professionnels de la gestion du changement venus de partout à travers le monde, dont quelques conseillers de la planète Brio.

Nous constatons que la gestion du changement est une discipline de plus en plus reconnue et surtout, en pleine évolution. Pour preuve, selon une étude de Prosci, réalisée auprès d’environ 650 intervenants en gestion changement issus de 62 pays, plus de 72 % des répondants disent avoir recours à une démarche structurée en gestion du changement alors qu’en 2003 se chiffre se situait à 34 %.

Voici quelques constats, en vrac, révélés par cette même étude et discutés lors de la conférence :

  • La présence de promoteurs actifs et visibles du changement  s’avère le plus important facteur de succès d’un projet de transformation. En 2e place viennent les communications fréquentes et transparentes sur le changement, en 3e position, une démarche structurée, puis en 4e position, des ressources humaines et financières dédiées à la gestion du changement et enfin, en 5e position, l’engagement et la participation des employés.
  • Offrir un soutien « d’arrière scène » aux promoteurs et aux gestionnaires a été identifié par les professionnels de la gestion du changement comme le moyen le plus efficace de promouvoir le changement, soutenir les équipes pendant la transition, etc. Plus on simplifie la vie aux gestionnaires et on les accompagne à travers le processus de changement, plus ils deviennent habiles à jouer efficacement leur rôle de leaders du changement!
  • Les employés apprécient recevoir les messages d’ordre personnel, tels que de la reconnaissance et du renforcement, par leur supérieur immédiat, alors qu’ils préfèrent recevoir les messages d’ordre organisationnel, comme les raisons soutenant un projet de changement, de la haute direction. Des éléments importants à prendre en considération dans vos stratégies de communication!
  • Les raisons soutenant un projet de changement (le pourquoi?) ont été identifiées par les employés comme le plus important message à communiquer dans le cadre d’une transformation et le 2e plus important message aux yeux des gestionnaires et hauts dirigeants. Pour ces derniers, le plus important est de connaître leur rôle et les attentes de l’organisation envers eux dans le cadre du projet de transformation.
  • Lorsque la situation cible n’est pas clairement définie, les professionnels de la gestion du changement rencontrent un dilemme sur le moment d’entamer les activités de gestion du changement. Toujours selon l’étude de Prosci, il est recommandé de débuter en élaborant un plan de travail qui permette de parvenir à une description de la situation désirée et de la nécessité de changer, puis à une analyse du contexte et des éléments de risque du projet.

Ce ne sont que quelques apprentissages ou confirmations de ce que l’on connaissait peut-être déjà, mais toutefois bien utiles et ô combien de fois oubliés une fois dans l’action. Nous allons vous revenir avec plus de détails sur ces avancées de pratique au fil des prochains mois. Parce que même la gestion du changement est appelée à changer!