Édition Spéciale – Conférence annuelle ACMP : Et si la méditation faisait partie de notre coffre à outils de gestion du changement? Volet 2

L’expérience qu’a menée Mme Wendy Quan, gestionnaire du changement dans une importante compagnie d’assurance, a de quoi nous interpeler. Sachant que la méditation a pour effet d’atténuer le stress, elle a organisé et dirigé des sessions de méditation de pleine conscience. Objectif : aider les employés à réfléchir sur leurs propres attitudes et réactions envers les nombreuses transformations annoncées au sein de l’entreprise, déstresser la situation en les aidant à reconnaître et prendre de la distance.

Des résultats mesurés

LA PREMIÈRE MESURE de ce succès fut la grande popularité de ses sessions de méditation. Aux 12 volontaires du départ se sont ajoutées 178 autres personnes, toutes volontaires, ce qui représente près de 25 % des effectifs de l’organisation. Même des membres de la haute direction ont demandé à suivre ses sessions. Or, pour souhaiter participer à de telles sessions, il faut savoir qu’elles nous seront bénéfiques, et c’est le bouche-à-oreille qui a fait son œuvre au sein de l’organisation.

LA DEUXIÈME MESURE fut les bénéfices exprimés par les participants eux-mêmes. Mme Quan les résume ainsi :

  • La résilience. Ils gèrent plus facilement le stress et réagissent de façon plus calme et  plus maîtrisée devant les défis posés par les changements.
  • La conscience de soi. Ils se connaissent mieux et connaissent mieux leurs réactions.
  • L’acceptation. Ils acceptent mieux les changements imposés par les transformations, tant au travail que dans leur vie personnelle. En acceptant davantage, ils jugent moins.
  • Le calme. Ils réfléchissent davantage et plus calmement.
  • La satisfaction personnelle. Réduire leur stress les aide à être plus calmes, plus « relax », plus « zen » et à cesser de fabriquer des émotions négatives et de faux problèmes.

LA TROISIÈME MESURE fut celle de la résilience des participants face aux importants changements annoncés dans leur entreprise. Avant les sessions de méditation de Mme Quan, 28 % des participants avaient un taux de résilience de haut à très haut. Après les sessions, ils étaient 65 %.

Avant - Après Méditation

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Source: Building Change Resiliency through Meditation and Mindfulness by
Wendy Quan, Pacific Blue Cross – ACMP White Paper 2015

Ce qui se manifestait de multiples façons :

  • Une meilleure réaction face au stress et à la contrainte ;
  • Une plus belle attitude face aux défis : en parler, chercher à comprendre, demander de l’aide et aider les autres, etc. ;
  • Une attitude de participation plutôt que de renfermement sur soi ou même de toxicité ;
  • La capacité à rebondir rapidement ;
  • La capacité d’introspection pour comprendre ses réactions et ses choix ;
  • Une plus grande facilité à rester calme et professionnel ;
  • Une réduction des tendances à la dépression.

Sondage à l’appui, 83 % des répondants ont dit que la méditation les avait aidés à vivre l’importante transformation qu’avait vécue l’entreprise. Une transformation majeure impliquant des changements aux processus, aux rôles et responsabilités, et même au niveau des emplois.

méditation image 2

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Source: 2015 Association For Change Management Professionals 
 

Un résultat confirmé par un second sondage où 13,6 % des employés de l’entreprise ont identifié la méditation comme étant l’activité qui les avait les plus aidés à gérer leur stress au travail. Sachant que 25 % des employés avaient assisté aux sessions de Mme Quan, ce résultat montre que plus d’un participant sur deux a attribué la réduction de son stress aux sessions de méditation.

Dans son blogue (http://thecalmmonkey.com/my-blog/), Mme Quan Wendy détaille son expérience. Une expérience positive : elle donne aujourd’hui des classes de méditation dans d’autres organisations et envisage d’en mesurer les effets à plus long terme.

La méditation comme outil de gestion du changement ? Pourquoi pas quand on sait que le stress est l’un des grands maux de notre siècle… Quiconque peut mettre ses préjugés de côté y verra sans doute un outil prometteur pour l’accroissement de la capacité individuelle à vivre des changements.