Formation en ligne : quelques conseils pour une expérience concluante

Formation en ligne (2) (522x678)

Les organisations sont constamment à la recherche de moyens innovateurs pour transmettre de nouvelles connaissances à leurs employés. Pourquoi innovateurs? Parce qu’à l’ère numérique, s’asseoir dans une classe devant un professeur et son tableau noir ou encore devant un PowerPoint n’est pas très attrayant!

Par ailleurs, si la formation en ligne est résolument la façon de faire d’aujourd’hui, encore faut-il qu’elle utilise les bons outils. Car les défis sont nombreux :

  • Microsoft a mesuré que la capacité de concentration des êtres humains est passée de 12 secondes en 2000 à 8 secondes en 2015[1]. On comprend pourquoi : aujourd’hui, l’essentiel des informations nous sont transmises « à la Twitter », c’est-à-dire terriblement condensées. La formation n’a d’autre choix que d’être conçue de manière à optimiser le taux de rétention des informations face à ce phénomène qui s’ajoute à la saturation cognitive, soit la quantité d’informations que nous recevons chaque jour;
  • Presque 37 % des personnes occupent aujourd’hui un poste qui requiert de la mobilité.[2] La formation doit donc impérativement prendre compte de cette évolution;
  • Pour 51 % d’entre nous, le téléphone cellulaire est devenu le principal instrument numérique de réception des informations[3]. L’ordinateur n’est donc plus l’outil d’apprentissage à privilégier pour tenir compte des habitudes courantes.

C’est pourquoi de plus en plus nous concevons des stratégies de formation sur des plateformes de collaboration en ligne.

Notre choix se porte davantage vers le micro-apprentissage

Le micro-apprentissage (microlearning) est une modalité d’apprentissage qui séquence la formation en capsules de courte durée, généralement de 30 secondes à 3 minutes. Les logiciels développés pour concevoir et ensuite « consommer » la formation en micro-apprentissage peuvent aujourd’hui intégrer textes, images, graphiques, sons et vidéos. Ils rendent évidemment la formation accessible via un cellulaire, une tablette ou un ordinateur.

Question contenu, ces plateformes spécialisées sont conçues pour diffuser au quotidien de courtes séries de questions à choix multiple associées à divers modules de formation interne. Ce qui correspond parfaitement au mode actuel d’acquisition de l’information : une succession de petites bouchées plutôt qu’un repas sans fin.

Le choix d’une solution de micro-apprentissage doit s’appuyer, à mon avis, sur les avantages suivants :

Flexibilité et efficacité

Pouvoir suivre des formations à distance à partir de l’appareil de son choix.

Interactivité

Offrir la possibilité d’acquérir des connaissances dans un contexte où l’utilisateur a un rôle actif à jouer, et ce à travers le jeu sérieux («gamification»). Par exemple, gagner des points en répondant correctement à des questions tout en étant en compétition avec ses collègues.

Suivi en temps réel

Suivre la progression de chaque individu en mesurant leur taux de succès pour chacun des modules.

Ciblage personnalisé

Identifier les faiblesses des apprenants et les inviter à refaire les modules non assimilés.

Une expérience concluante, « à condition que »

Au fil de nos expériences, nous avons noté ce que nous pourrions appeler les conditions gagnantes de succès. Nous les partageons ici avec vous…

  1. Tester son contenu

Il est essentiel de tester son contenu sur différents appareils, de manière à s’assurer que la plateforme soit « responsive », quel que soit l’instrument utilisé

  1. Combiner l’apprentissage en ligne avec la formation « face à face »

Des études ont démontré qu’une approche combinée augmente le taux de succès.

  1. Fixer des délais

Pour soutenir le momentum et atteindre rapidement les résultats attendus, il est essentiel de donner des délais très clairs aux apprenants et de faire un suivi auprès des retardataires.

  1. Assurer un suivi individuel

Il importe d’accompagner les apprenants tout au long de la période de formation pour s’assurer que leur expérience en ligne soit la plus riche possible.

  1. Communiquer

Communiquer avant, durant et après la période de formation permet non seulement de renforcer la mise en application des connaissances, mais aussi de pérenniser les bonnes habitudes.

La formation en ligne est assurément la réponse à la majorité des défis rencontrés par les entreprises soucieuses d’assurer la formation continue de ses troupes. La bonne nouvelle, c’est que les outils disponibles sont de plus en plus flexibles et adaptés aux besoins. Cela dit, l’outil ne fait pas tout.

À chacun d’optimiser la récolte de ses bénéfices d’affaires au moyen de mécanismes de suivi personnalisé et de stratégies de communication parfaitement collées à ses objectifs.

[1] Microsoft Attention Spans, Spring 2015 | @msadvertisingca #msftattnspans
[2] Empowering the Workforce for Business Transformation: Worldwide and U.S. Forecast for Mobility, 2014–2019 (septembre 2015)
[3] eMarketer | Time spent per adult user per day with Digital Media, USA 2008-2015