Internaliser la fonction Gestion du changement : Où, quoi, comment?

Tout au long de l’année 2012, j’ai eu la chance d’échanger avec des professionnels de la gestion du changement en Europe et aux États-Unis.  J’ai été à la fois surprise et heureuse de voir que la gestion du changement (la conduite du changement, comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique) suscite autant d’intérêt pour nos collègues hors frontières que pour nous. Ailleurs comme ici, le positionnement de la fonction Gestion du changement dans l’organisation est également une grande préoccupation.

J’ai donc eu envie de réfléchir davantage au sujet et de partager mes réflexions.

La première question qui vient en tête quand on pense à implanter une fonction permanente de gestion du changement au sein d’une organisation est bien évidemment « où? ». Dans quelle unité administrative devrions-nous implanter cette responsabilité? On observe actuellement quelques situations sans pour autant qu’on puisse dire qu’une tendance se démarque.

Dans les scénarios les plus courants observés, on retrouve la fonction positionnée au sein des départements suivants :

  • Aux ressources humaines
  • Aux technologies de l’information
  • Au bureau de projet corporatif
  • À la direction de la planification stratégique
  • Dans une variété de directions parmi celles énoncées précédemment (plusieurs unités ayant cette responsabilité)

Chacun de ces scénarios comporte des avantages et des inconvénients, qui peuvent différer d’une entreprise à l’autre en fonction de leur contexte organisationnel et de leur historique de changement.

La deuxième question qu’il faut se poser est « quoi? ». Quel sera le mandat de cette fonction? Quelle sera la portée ou le périmètre d’intervention qu’on lui accordera? D’autres choix s’imposent. La fonction pourra se voir confier un ou plusieurs des mandats suivants :

  • Gardienne d’une démarche et d’un coffre à outils en gestion du changement et développement du matériel de formation afférent;
  • Développement des compétences et accompagnement des gestionnaires et intervenants en projet dans le domaine de la gestion du changement;
  • Implication dans des projets ou programmes de transformation de toute nature ou de nature spécifique (par exemple tout projet TI, organisationnel, commercial ou projets TI seulement)
  • Développement de stratégies de gestion du changement et accompagnement des gestionnaires dans la mise en œuvre de la stratégie;
  • Réalisation d’activités dans la mise en œuvre du changement;
  • Soutien dans la réalisation / matérialisation des bénéfices liés au changement ou à la transformation.

Les réponses à ces questions méritent une certaine réflexion, discussion. Mais tout commence par un premier pas. Je vous suggère de commencer par évaluer le niveau de maturité de votre organisation en gestion du changement. Cette évaluation vous aidera à opter pour le positionnement et le mandat le plus adéquat à votre situation.

Ensuite il vous restera à déterminer « comment? » s’y prendre. Implanter la fonction Gestion du changement est un choix stratégique et un changement en soi et il se doit d’être géré comme tel. Alors si vous choisissez d’implanter ou d’internaliser une fonction de gestion du changement dans votre organisation, faites-le en toute connaissance de cause, en gérant le tout comme un projet de changement. Vos résultats n’en seront que plus probants.