2018.11.17
Articles   |   Leadership

La communication narrative : Raconter une histoire pour augmenter son impact

Par Caroline Ménard

Infolettre

La communication narrative :
Raconter une histoire pour augmenter son impact

 « Ce qui touche le cœur se grave dans la mémoire »
Voltaire, Dictionnaire philosophique

Comment asseoir sa crédibilité lors d’une présentation d’importance? Comment transmettre des idées complexes ou abstraites? Comment désamorcer un conflit sans faire de remous? À ces trois questions, une réponse : en racontant une histoire. C’est ce que l’on appelle la communication narrative ou storytelling.

Il s’agit de précéder ou d’accompagner son argumentation d’une histoire, ou d’une anecdote, de manière à la contextualiser, la mettre en scène, lui donner du sens et de la cohérence. Et ça marche, car ce faisant vous ajoutez de l’émotion à la raison. Or, tout ce qui est émotif marque les esprits.

Enfantin? Pas du tout. Les plus grands orateurs ont recours à cette technique. Churchill et Obama en sont des exemples : en insérant des histoires dans leurs discours, certaines de leurs idées ont été mieux comprises, mieux acceptées par un plus grand nombre et se sont même logées durablement dans la mémoire de leurs auditeurs. En retenant leur histoire, ils ont retenu l’idée qu’ils défendaient.

Vous voulez en savoir plus, voir mon billet complet sur le site de la revue Gestion HEC Montréal.