Une organisation qui se transforme a besoin de gestionnaires qui se transforment aussi

Ayant travaillé comme gestionnaires pendant plus de 20 ans, je sais bien que le rôle du gestionnaire est d’adhérer à la vision du changement et de s’adapter continuellement. Aujourd’hui, changer fait partie de la normalité et n’est pas une option.

Vous trouvez cela exigeant, vous avez l’impression d’être quelques fois dépassé, de faire du sur place, de jouer au pompier, vous vous demandez quoi faire, par où commencer?

Si cette situation ressemble à la vôtre, je vous propose de me suivre dans mes réflexions.

Quand j’accompagne, les organisations dans une transformation, un de mes premiers constats est que les gestionnaires travaillent beaucoup, ils sont débordés, essoufflés et perdent peu à peu leur enthousiasme.

La question qui s’impose est toujours la même : mais pourquoi doivent-ils travailler autant, devraient-ils plutôt travailler différemment?

Œuvrer comme gestionnaire dans une organisation en transformation demande de se questionner sur ses façons de faire, sur sa capacité à développer de nouvelles compétences, à utiliser de nouvelles stratégies.

Comme gestionnaire, il faut se demander :

  • Si mon organisation change, dois-je aussi changer?
  • Qu’attend-on de moi?
  • En quoi mon rôle doit-il changer?

Une méthode simple pour analyser les changements à faire

4 angles de réflexion

Blogue Dominique - 4 angles de réflexion FR.png

Voici quelques questions pour vous aider dans votre réflexion :

  • Ai-je besoin de développer des habiletés en communication?
  • Dois-je revoir ma façon de régler les conflits?
  • Devrais-je développer ma capacité à déléguer?
  • Dois-je apprendre à donner un feed-back plus constructif?
  • Dois-je avoir plus d’impact dans mes communications?
  • Ai-je à supprimer des habitudes, des réflexes? (la procrastination, la peur de l’échec, la résistance à la nouveauté)
  • Dois-je augmenter mon pouvoir d’influence?

Une fois l’analyse faite, il vous reste à commencer votre démarche de transformation. Quelques options s’offrent à vous : la formation, le mentorat, le codéveloppement, le coaching. Le coaching s’avère un outil puissant au développement professionnel. Il a l’avantage d’être centré sur vos besoins, de ne pas avoir de parti pris, de vous amener vers vos propres solutions et de rester connecté sur vos valeurs. De plus, vous restez maitre à bord, un atout essentiel pour un gestionnaire.

Choisir un coach implique qu’on est décidé à obtenir des résultats, se maintenir en action, prendre de bonnes décisions et utiliser ses talents comme levier de développement.

Un coach vous aidera à vous donner des objectifs solides et réalisables et vous donnera du feed-back. Il vous aidera à voir ce qui manque pour réussir, pour aller plus loin, pour être plus efficace, pour surmonter les difficultés plus facilement.

Une démarche de coaching vous aidera à retirer le maximum de votre projet de développement.  Voici les conditions gagnantes que je vous propose afin de maximiser votre changement.

1. Déterminez des objectifs clairs, des cibles de développement que vous désirez atteindre

  • Les résultats sont plus rapides lorsque vous établissez des objectifs clairs basés sur vos besoins en lien avec une cible

2. Acceptez l’idée de changer

  • Ne soyez pas surpris de découvrir de nouveaux aspects de vous-mêmes
  • Prenez le temps et soyez persévérant
  • Changez vos paradigmes

3. Impliquez-vous dans votre transformation

  • Donnez-vous de petites cibles, étape par étape
  • Expérimentez de nouvelles choses
  • Pratiquez l’introspection

4. Optimisez et priorisez votre développement

  • Organisez votre agenda
  • Gardez-vous du temps pour vos activités reliées au coaching
  • Priorisez vos activités de développement
  • Investissez dans votre futur

5. Prenez du plaisir à vous transformer et à évoluer

  • Soyez curieux
  • Prenez le temps de constater les changements et d’y voir les bénéfices
  • Évaluez vos résultats

6. Retirez les dividendes de cette transformation

  • Allez chercher du feed-back
  • Célébrez le nouveau gestionnaire en vous

Il est intéressant de voir le changement comme une opportunité d’avancer, d’évoluer. Embarquer dans le changement veut dire qu’on fait partie du voyage, que l’on contribue au succès. Pourquoi ne pas profiter de cette opportunité…

«Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser.» – Charles F. Kettering, inventeur américain (1876-1958)