Vous sentez-vous « pompier » de la gestion du changement?

Un client vous appelle (à la dernière minute, il va sans dire!) pour réaliser un plan de gestion du changement (intelligent, mais pas trop long, il va sans dire aussi!). Si vous œuvrez en gestion du changement en tant que consultant interne ou externe, je n’ai pas de doute qu’une situation similaire vous est déjà arrivée… et plutôt deux fois qu’une!

En fait, il arrive bien souvent que nous n’ayons pas le loisir de faire de LA gestion du changement dans les règles de l’art, et que nous ne soyons pas impliqués dans un projet de sa genèse jusqu’à la récolte des bénéfices. Que ce soit dû à un manque de temps, une implication tardive dans le projet, une faible maturité en gestion du changement de votre organisation ou des joueurs clés du projet…, il est quelquefois vain d’imaginer suivre à la lettre les meilleures pratiques de gestion du changement! Pourtant, tout n’est pas perdu, et il est toujours possible de faire un petit pas vers une  gestion du changement de qualité.

Pour être en mesure de répondre à la demande exprimée et de respecter les contraintes organisationnelles ou celles du projet, voici quelques suggestions concrètes pour vous inspirer quand :

  • Vos interlocuteurs minimisent l’ampleur du changement. Organisez une rencontre ou un atelier de travail afin d’identifier les parties prenantes critiques du projet et les impacts; obtenez simplement 45min ou 1h de temps d’antenne et quand tout le monde aura constaté que chaque point fait l’objet de discussion, ce sera un jeu d’enfant d’obtenir plus de temps pour réaliser l’exercice au complet.
  • Les différents interlocuteurs parlent du projet de façon différente. Quel que soit le moment dans le projet – au tout début ou à la veille de la date d’implantation – envoyez aux joueurs clés de l’équipe projet un questionnaire contenant les 5 questions essentielles : Vers où va-t-on? (la cible), Pourquoi devons-nous entreprendre ce changement?, Pourquoi maintenant?, Quels sont les bénéfices anticipés?, Comment va-t-on s’y prendre à haut niveau?. Récoltez ensuite les réponses individuelles et organisez une rencontre ou un atelier pour partager les constats en mettant en lumière les points divergents.
  • À en croire vos interlocuteurs, le projet va tout résoudre…et encore plus. Rédigez une liste des bénéfices basée sur ce que vous avez entendu et organisez une rencontre pour valider si les conditions à la réalisation sont connues… et qui est responsable de la mise en œuvre de ces conditions. La liste pourrait très certainement être revue à la baisse et être plus réaliste. Par ailleurs, ceci pourrait  devenir une excellente base de travail pour les messages clés de communication.

Même si vous n’êtes pas impliqué dans un projet dès son début et que ce ne soit pas le scénario idéal, il est toujours possible de choisir habilement quelques activités ou poser quelques questions qui permettront à votre organisation / équipe d’avancer à petits pas. Et ce, sans faire table rase des critères et standards de qualité en gestion du changement! Pompier peut-être… mais un pompier avec une vision globale et à long terme !

Pour plus de renseignements sur le coach en ligne en gestion du changement qui saura vous guider dans tous les situations énumérées et bien d’autres défis, visitez www.decouvrirsherpato.com.