2020.04.16

6 actions pour une stratégie qui voit plus loin que la Covid-19!

Infolettre

Par Philippe Carpentier, Marie-Paule Giguère et Sylvain Hilby

Avec la crise causée par la pandémie, de nombreux gestionnaires et leaders se demandent si leurs décisions et priorités stratégiques sont encore pertinentes. Plusieurs sont tentés de mettre de côté leur plan stratégique. Attention! Prenez un pas de recul avant d’agir. Faut-il tout repartir à zéro, ou au contraire doit-on simplement adapter son champ de vision et la nature de ses priorités?

Voici les 6 actions à considérer pour que votre stratégie permette de tirer parti de cette crise.

  1. Ne vous limitez pas à un seul horizon

Actuellement, puisque l’on est en plein cœur de la tempête, on peut être tenté de se limiter au très court terme. Pourtant, il est préférable de considérer simultanément trois horizons :

  • L’immédiat: Dresser, prioriser et résoudre les problèmes immédiats liés aux clients, aux employés et au maintien des opérations. Mettre sur pied les différents scénarios financiers et gérer la trésorerie avec rigueur.
  • Le court terme : Planifier la relance des activités et concentrer ses efforts sur les éléments à adapter et à mettre en place (ex. nouvelles offres ciblées, etc.).
  • Le moyen terme : Préparer la réinvention des activités, offres et services dans le nouveau normal. Se concentrer sur les nouveaux besoins et les problèmes à régler des clients, prioriser les efforts sur deux ou trois initiatives prometteuses.

Notre conviction profonde est que les entreprises qui tireront leur épingle du jeu sont celles qui, dès maintenant, auront travaillé sur ces trois horizons au lieu de se concentrer uniquement sur la gestion immédiate. Si on gère uniquement les urgences, les décisions rapides, on perd de la perspective.

Concrètement, chez Brio, voici comment nous travaillons de front sur les trois horizons

  • Dès la semaine 1 de la crise, comme beaucoup d’entreprises, nous avons créé une cellule de crise aux actions axées sur l’immédiat.
  • À la semaine 3, nous avons déployé une autre cellule pour revoir les priorités à court terme et déterminer trois initiatives clés à mettre en œuvre. Le mot d’ordre: agilité et adaptation rapide.
  • À la semaine 4, nous avons amorcé une vigie qui viendra nourrir la réorientation éventuelle de nos offres à moyen terme et nos modes de fonctionnement dans le nouveau normal.
  1. Saisir cette occasion pour donner un coup d’accélérateur

Le travail à distance, qui est maintenant bien implanté, permet de miser sur le travail collaboratif afin de donner un coup d’accélérateur à des projets et des initiatives qui auraient, autrement, pris des mois d’échanges et de développement. Plusieurs outils collaboratifs comme Teams nous facilitent la tâche et aident à réaliser des exercices d’idéation à distance, à découper les projets par étapes, à attribuer des tâches et à faire un suivi de leur progression sur des cycles de 7, 14 et 30 jours, en plus de permettre une grande agilité.

Nous pensons que les entreprises qui sortiront du lot sont celles qui auront pris de l’avance sur certaines initiatives stratégiques, par exemple en accélérant le virage numérique, l’innovation et le développement de l’agilité. Mais donner un coup d’accélérateur sur certaines initiatives veut aussi dire de faire le deuil d’autres qui nous tenaient à cœur. La crise nous impose des choix.

  1. Faire évoluer votre valeur vis-à-vis de vos clients

Plusieurs entreprises doivent redéfinir leur proposition de valeur et commencer à l’expérimenter. C’est donc le bon moment de faire évoluer celle-ci vis-à-vis de vos clients et de l’ensemble des joueurs de votre écosystème. C’est aussi l’occasion de travailler sur votre capacité à lire l’environnement externe afin d’identifier les signaux faibles et oser poser des actions qui n’auraient pu être imaginées auparavant. Vos avantages distinctifs devront-ils évoluer lorsque la crise sera derrière nous?

Nous croyons que les entreprises qui se démarqueront auront réussi à faire évoluer leur valeur ajoutée, seront restées connectées avec leurs clients et se seront permis d’expérimenter.

  1. Assurer une cohérence entre votre marque, votre raison d’être et vos valeurs

Au cours des prochains mois, ne perdez pas vos fondamentaux de vue. En temps de crise, les valeurs sont mises à l’épreuve. Dans cette perspective, la marque d’entreprise est plus importante que jamais pour les clients et les employés. Elle peut prendre une résonnance particulière en offrant du contenu percutant, instructif ou encourageant, aux individus qui ont besoin de soutien en ces temps difficiles.

Certaines entreprises pourraient ressortir de la crise avec une marque renforcée alors que d’autres seront affaiblies. Pour nous assurer de conserver une marque forte, nous pensons qu’il faut faire des choix cohérents en lien avec la raison d’être et les valeurs, dans vos actions et interactions avec vos clients comme vos employés.

  1. Adopter une approche participative

En cette période troublée et pleine d’incertitude, plus que jamais, il faut adopter une approche collaborative, inclusive, de co-construction malgré la distance, pour donner du sens là où les liens sont plus difficiles à maintenir…

Nombreux sont ceux qui subissent les contrecoups de la pandémie dans leur quotidien, en prenant soin de leurs proches ou en tentant de joindre les deux bouts financièrement par exemple. Il est donc essentiel de rester connecté avec ses employés et leur laisser prendre des initiatives, leur permettre de contribuer, pour les garder mobilisés à travers la crise.

Les entreprises qui sortiront gagnantes de la crise sont celles qui auront su créer une approche inclusive et participative avec leurs employés. Gardez à l’esprit que même en équipes réduites, les employés se rappelleront positivement du fait que leur organisation leur aura permis de contribuer durant cette période de turbulences.

  1. Rester un membre actif de votre écosystème

Les organisations sont des citoyens à part entière. En tant que telles, elles doivent explorer les différentes façons dont elles peuvent apporter leur soutien à leurs partenaires d’affaires, les maillons de leur chaîne d’approvisionnement, leur industrie et la collectivité en général. Avant de tout simplement annuler un contrat, une activité ou de reporter l’échéance d’un paiement, pouvons-nous prendre un peu de recul? Pensez à l’effet domino qui s’en suivra si vous prenez cette décision.

Nous sommes convaincus que les entreprises qui auront contribué à maintenir l’écosystème économique et la société au sens large, le plus vivant et le plus dynamique possible, sont celles qui se démarqueront.

Par exemple, chez Brio, nous expérimentons la mise sur pied d’un groupe d’entraide pour les gestionnaires, leur offrant ainsi le recul nécessaire pour échanger sur des défis communs.

En conclusion, n’oubliez pas : les décisions que vous prenez aujourd’hui auront un impact durant de nombreuses années, une fois que nous aurons traversé cette crise. Celle-ci comporte de nombreux défis, mais aussi de belles occasions de grandir. C’est sur ce socle que vous pourrez commencer à bâtir votre stratégie et vous démarquer au-delà de cette période difficile!